Contenu

IN MEMORIAM

publié le 10 septembre 2018 (modifié le 28 septembre 2018)

Nous avons appris les décès de :

Michel HACHET : Adhérent de longue date à la Société d’Ethnozootechnie, il était connu surtout des participants aux voyages d’étude, dont il fut un fidèle jusqu’en 2012. Vétérinaire paticien mais aussi conservateur du Musée d’Art et d’Histoire de Toul, il passionnait l’auditoire par ses connaissances encyclopédiques sur des sujets très variés, évoqués à l’occasion des déplacements en car. Profondément humaniste, il partageait pleinement les opinions équilibrées qui s’expriment à la SEZ sur les relations homme-animal-milieu. En guise de conclusion à l’ouvrage "Elevage d’hier, élevage d’aujourd’hui", livre de "mélanges" offert à Bernard DENIS en 2004, il écrivit un article qu’il intitula "L’ethnozootechnie, école de sagesse". Puissions nous continuer dans cette voie, à l’exemple de Michel HACHET.

Jean-Marie Lamblard à l’âge de 83 ans. Toute son existence durant, il a mené double vie entre les choses de la terre et l’art du théâtre. Autodidacte pour la plus grande part et ne possédant que son Certificat d’études, il s’était vu attribuer, pour ses travaux sur la pintade et à la demande de Théodore Monod, le titre de Docteur en ethnozoologie décerné par l’Université de Paris. En PJ Biographie (format docx - 27.4 ko - 27/09/2018)