Contenu

Des dépêches du site agrisalon a consulter sur : www.agrisalon.com

publié le 26 juin 2017

Reprise progressive dans les élevages après le vide sanitaire

Après six semaines de vide sanitaire, les oies et canards faisaient « progressivement » leur retour lundi chez les éleveurs de cinq départements du Sud-Ouest, qui misent sur les premiers canards gras d’ici début septembre pour une présence du foie gras sur les tables en fin d’année. (dépêche du 29 mai 2017)

Etats généraux de l’alimentation « lancés en juillet »

En visite dans le Limousin, le Président de la République a estimé inacceptable que les « paysans » ne puissent plus vivre du produit de leur travail et a placé les futurs états généraux sous le signe du « partage de la valeur ajoutée » entre agriculteurs, industrie agroalimentaire et distribution. (dépêche du 10 juin 2017)

Sondage en ligne

Du 6 au 13 juin 2017, 737 personnes ont répondu sur Web-agri.fr à la question suivante : « Eleveurs laitiers : vos vaches pâturent-elles ? ». 83,7 % ont répondu positivement, ils ne sont que 16,3 % à indiquer que leurs vaches ne sortent pas. Ces chiffres restent identiques à ceux issus du même sondage réalisé il y a cinq ans. (dépêche du 16 juin 2017)

Forte croissance de l’insémination par l’éleveur

En 2015, selon l’Institut de l’élevage, 4 152 éleveurs ont inséminé eux-mêmes leurs vaches (515 000 IA), soit 18 % de plus en un an. Et les résultats techniques semblent un peu au-dessus de ceux obtenus avec des inséminations classiques. Depuis 2008 en effet, l’insémination par l’éleveur (IPE) représente 50 000 à 80 000 IA supplémentaires chaque année. Aujourd’hui, 7 % des 7,2 millions d’inséminations annuelles en France sont effectuées par les producteurs, pour les trois quarts avec des taureaux laitiers. (dépêche du 14 juin 2017)

Coup d’envoi du FAT, le premier tour de France des fermes agro-écologiques

Il démarre le jeudi 22 juin à Metz et pendant trois mois, à raison de 30 étapes, le Tour de France des Fermes d’avenir « dédié à l’agro-écologie » proposera aux citoyens de sillonner la France pour « découvrir les initiatives locales qui préfigurent le monde rural de demain ». Ce festival itinérant vise à promouvoir une alternative au modèle agroindustriel. Au programme : des visites de fermes ainsi que des débats et concerts organisés dans des villages éphémères, qui assureront aussi restauration et camping. L’initiative revient à l’association tourangelle Fermes d’avenir, créée en 2013. (dépêche du 18 juin 2017)

Le « lait de soja » n’est pas du lait pour la justice européenne

Des produits alimentaires purement végétaux comme le « lait de soja » ou le tofu ne peuvent pas être désignés par des appellations telles que « lait » ou « fromage », celles-ci étant réservées aux produits d’origine animale, a estimé mercredi la justice européenne. (dépêche du 14 juin 2017)