Contenu

Des dépêches du site agrisalon a consulter sur : www.agrisalon.com

publié le 21 août 2017

Production de biogaz

Le 22 juin, l’association des Agriculteurs méthaniseurs de France et GRDF ont signé une convention de partenariat pour favoriser le développement de l’injection de biométhane agricole. En matière d’injection de biogaz, plus de 75 % des projets identifiés par GRDF sont portés par des agriculteurs. (dépêche du 12/8/2017)

Etats généraux de l’alimentation

Le ministère de l’agriculture a dévoilé le 3 août dernier le nom des présidents des 14 ateliers organisés dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation. Ces ateliers se dérouleront entre la fin du mois d’août et la fin du mois de novembre. Lancés le 20 juillet dernier, les États généraux de l’alimentation s’articulent autour de deux chantiers : le premier consacré à la création et à la répartition de la valeur, le second portant sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous. (dépêche du 7/8/2017)

Bien-être animal

Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, veut « créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal » placé sous l’autorité « d’un philosophe et d’un parlementaire », a-t-il indiqué mercredi matin sur France Inter. (dépêche du 2/8/2017)

Elevage et loup

Le ministère de l’agriculture « réalisera à l’automne une étude prospective sur l’avenir du pastoralisme en présence du loup », a déclaré mercredi le ministre de l’agriculture Stéphane Travert devant l’Assemblée nationale. Les conclusions de cette étude pourront contribuer à l’élaboration du prochain plan national sur le loup 2018-2022 a précisé le ministre. (dépêche du 10/8/2017)

Loup

Des milliers d’animaux et des centaines d’éleveurs et d’élus se sont rassemblés samedi en Aveyron afin de dénoncer « le massacre » provoqué par la présence du loup et « la menace » qu’il représente sur le pastoralisme en France. Sur un contrefort des Grands Causses, à la limite de l’Aveyron et de la Lozère, trois mille brebis environ, une centaine de bovins, des chevaux et même un lama avaient été rassemblés sur des pâturages proches de Séverac-le-Château afin de représenter visuellement les 4.153 animaux tués par le loup en France depuis quatre mois. Sur l’ensemble de l’année 2016, 10.234 bêtes ont été tuées, contre 9.112 en 2015, ajoute la Dreal d’Auvergne Rhône-Alpes, chargé du dossier au niveau national. (dépêche du 5/8/2017)

Communication agricole

Face à la multiplication des accusations de certaines organisations sur les thèmes du bien-être animal ou l’utilisation de produits phytosanitaires, la profession entend réagir par une meilleure communication de ses pratiques. La plateforme #Agridemain, coordonnée par Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA, a l’objectif d’accompagner des agriculteurs qui souhaitent communiquer davantage sur leurs pratiques. (dépêche du 9/8/2017)

Nouvelle Zélande, les vaches passent l’hiver dans les betteraves fourragères

Même si la Nouvelle-Zélande profite d’une pousse abondante de l’herbe, en hiver, le rendement des pâtures n’est pas suffisant pour satisfaire les besoins du troupeau. Après plusieurs années de recherches de la part des organismes agricoles néo-zélandais, un nouveau type de pâturage est en plein essor dans le pays : le pâturage des champs de betteraves. De ce fait, les vaches sont déplacées vers ces champs durant les deux mois d’hiver (juin et juillet). Elles sont taries à la même période afin de vêler au printemps. Cette méthode permet de satisfaire les besoins alimentaires des vaches taries tout en garantissant la repousse de l’herbe pour le printemps. (dépêche du 9/8/2017)

Développement génétique

GenTore est un projet génétique européen réunissant 11 pays et 21 partenaires dont l’Inra, l’Idele et Allice pour la France. Sur cinq ans, les chercheurs vont tenter de développer des indicateurs sur l’efficience alimentaire des bovins laitiers et allaitants. D’autres indicateurs seront mis en place sur la capacité d’un animal à se remettre après des perturbations environnementales (maladie, fourrages de moins bonne qualité, canicule,….). Enfin, le dernier objectif est de pouvoir prédire la carrière d’un animal selon le système d’élevage dans lequel il est conduit, afin d’optimiser la conduite du troupeau. (dépêche du 8/8/2017)

Signalement-Tique

c’est une application gratuite qui prévient et collecte des données sur les piqûres de tiques. Les éléments serviront à faire avancer la recherche sur les infections transmissibles par ces parasites, dont la maladie de Lyme. L’application, lancée par l’Inra et l’Anses, avec le ministère des solidarités et de la santé, est disponible gratuitement sur iOS et Android. (dépêche du 2/8/2017)
Top 20 des entreprises laitières dans le monde : D’après le journal allemand Agrarheute, Nestlé avec ses 21,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires arrive première du classement sur ce critère des entreprises laitières au niveau mondial. La multinationale suisse est suivie dans l’ordre de deux entreprises françaises : Danone et Lactalis. (dépêche du 4/8/2017)

Œufs contaminés

Deux hommes néerlandais ont comparu mardi devant un tribunal local dans le cadre du scandale des œufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le juge a décidé qu’il y avait à présent suffisamment de soupçons pour garder les hommes en détention », a déclaré le tribunal de la province d’Overijssel dans un communiqué.
Des œufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l’affaire ayant même atteint Hong Kong. Les dommages pour les fermes avicoles néerlandaises sont pour le moment estimés à au moins 150 millions d’euros, Pour les chaînes de supermarchés, obligées de retirer des rayons et détruire des millions d’œufs, les pertes ont également atteint des dizaines de millions d’euros.
Le fipronil est un insecticide courant utilisé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens. Son utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l’Union européenne. L’affaire a provoqué des querelles entre les trois pays au centre de la crise, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne, chacun accusant les autres de ne pas avoir agi plus tôt. L’UE insiste sur le fait qu’il n’y a aucun risque pour la population même si, selon l’Organisation mondiale de la santé, le fipronil peut être dangereux en grandes quantités pour les reins, le foie et la thyroïde. (dépêche du 16/8/2017)

L’UE s’intéresse (et s’inquiète) aussi de l’inéquité de la chaîne alimentaire

Depuis mercredi 16 août et jusqu’au 17 novembre prochain, « les agriculteurs, les citoyens et les autres parties intéressées sont invités à communiquer leur point de vue sur le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire ». A l’instar de l’exécutif français qui a lancé les Etats généraux de l’alimentation pour notamment améliorer la répartition de la valeur au sein de la chaîne alimentaire, la Commission européenne se penche aussi sur cette problématique en ouvrant une « consultation publique » en ligne pendant trois mois. (dépêche du 17/8/2017)

Big Data

Le Space 2017 accueillera pour la première fois Applifarm, la start-up fondatrice de la plateforme internet du même nom qui rassemble toutes les données d’un élevage sur un seul et même outil : productivité laitière, santé animale, alimentation, génétique, suivi de performance, données technico-économiques…L’ambition d’Applifarm est de devenir la plateforme leader dans le domaine des ruminants en France avec l’objectif de connecter 10 000 éleveurs dès fin 2018. (dépêche du 17/8/2017)