Contenu

Exposition sur les HAN au Musée Guimet : 22 octobre – 1° mars 2015

publié le 27 octobre 2014 (modifié le 3 novembre 2014)

(De la part de notre sociétaire Jean-Marie Devillard)
Une très intéressante exposition au Musée Guimet – 6 rue d’Iéna à Paris. Cette dynastie chinoise, qui a duré 4 siècles, de 200 av JC à 200 après JC, a été la première a réellement unifier la Chine. 150 pièces du trésor des Han sont exposés pour la première fois.
Je l’ai vue hier. Elle est de plus très bien présentée.

Ceux d’entre nous qui s’intéressent à la représentation des animaux (en particulier des animaux domestiques), et à l’agriculture asiatique d’il y a 2000 ans verront leur curiosité satisfaite.
Les Han étaient d’excellents artistes animaliers : ces statues de terre cuite de porcs, chiens, vaches, moutons, coqs ont été retrouvées dans les tombes royales, où elles ont sans doute remplacé les animaux véritables que l’on y sacrifiait précédemment.
Les chevaux, en bois, en terre cuite ou en bronze sont représentés seuls, ou montés, ou attelés à des chars de guerre. Ils ont tous un corps curieusement court. Cette « erreur » de proportions est surprenante, alors que les autres animaux domestiques représentés par les HAN sont toujours très précis : je me souviens d’avoir vu un jour une statuette de vache HAN, dont la tête montrait le geste de bouche de rumination typique des bovins, la mâchoire inférieure se trouvant latéralement décalée par rapport à la mâchoire supérieure.
On trouve aussi des maquettes d’araire de bois, et un soc de charrue en fer, des faucilles qui servaient à couper le riz et le blé.