Contenu

IDELE-PREMIERE

publié le 27 mai 2016

Parmi les différents articles de La lettre en ligne de l’Institut de l’élevage : www.idele.fr : A noter :

Idele n° 518 (29 avril 2016)

Dossier "Croisement laitier" : il rassemble les actualités récentes et les références autour du croisement entre races laitières. Il propose un regard renouvelé sur une autre voie choisie par des éleveurs pour adapter leur troupeau à leur objectif, à leur système et à leurs conditions de travail.

2015 : l’année économique ovine, perspective 2016 (dossier économie n°467)
Dans la déprime ambiante du secteur de l’élevage, les filières ovines pourraient paraître épargnées. Les signaux demeurent toutefois contradictoires, avec une baisse du cheptel reproducteur qui se poursuit (2% en 2015, et près de 3% pour le seul cheptel allaitant). la nouvelle épizootie de FCO qui s’étend progressivement sur le territoire et la consommation de viande ovine qui ne cesse de baisser. Le renouvellement des générations d’éleveurs paraît toujours délicat dans l’ambiance délétère qui affecte l’ensemble des activités d’élevage.

Idele n°519 (13 mai 2016)

Sélection génomique en France : le point en élevage bovin laitier, bovins viande, ovins lait et viande, caprins.

Dossier Elevage de précision
Ce numéro fait le point sur les boucles électroniques bovines et les robots de traite.
Robot de traite : Depuis le début des années 2000, le nombre d’exploitations équipées d’au moins un robot de traite a explosé, pour atteindre environ 4800 en décembre 2015. Parmi les adhérents au contrôle de performance officiel, on compte 3316 exploitations équipées (8%) ; ce nombre a été multiplié par 2 depuis 2010 et par 10 depuis 2005.

A noter que le cahier des charges du Comté interdit la traite par robot. Par cette interdiction, le comité interprofessionnel de gestion du Comté défend une conception artisanale de la filière qui fait son image de marque.
Pour avoir fait valoir son impossibilité de collecte de lait d’un élevage utilisant un robot de traite, la fruitière de Pierrefontaine-les-Varans (Doubs) est poursuivie en justice (Les Nouvelles du Comté, n° 93, printemps 2016 : Défense de l’AOP : Tous solidaires contre le robot de traite, pages 10 à 13).