Contenu

Notre sociétaire Jean-Marie DEVILLARD nous fait part de ses recherches bibliographiques et des propositions de lecture suivantes

publié le 2 avril 2016

Mythologies du porc
Actes du colloque de Saint Antoine l’Abbaye du 4-5 avril 1998, Editions Jérôme Perrin, 320 pages, 1999, 24,39 euros.
Replacée dans une longue durée, la mythologie du porc permet ainsi de visiter les plus grands textes de notre culture. Elle témoigne du destin singulier d’un animal exceptionnel étonnamment lié aux secrets de notre origine.

Des informations intéressantes dans ce livre passionnant de l’éminent historien Georges DUBY : Guerriers et Paysans, VII-XII è siècle / Premier essor de l’économie européenne édité par Gallimard en 1974.
Un chapitre d’une trentaine de pages est consacré aux paysans.

A propos du chat et de sa domestication du chat
L’archéozoologue Jean-Denis VIGNE du Museum a démontré, suite aux fouilles en 2004 à Chypre d’une sépulture néolithique de 7500 av JC, que l’ancêtre du chat actuel avait été domestiqué à une époque bien plus reculée que ce que l’on croyait jusqu’alors. On pensait auparavant que sa domestication n’avait eu lieu que vers 2000 av JC, en Egypte.
http://www2.cnrs.fr/presse/communiq...

Vous pourrez aussi lire un très intéressant article sur Le Boubasteion, un lieu de culture populaire dans le numéro de mars-avril 2016 de la revue bimestrielle « Dossiers Archéologie », consacré cette fois à « Alexandrie grecque romaine égyptienne ».
Des fouilles d’urgence menées en 2009 et 2010 à Alexandrie ont mis à jour de nombreuses figurines et statues de chattes en terre cuite ou en calcaire datant des tout débuts de la ville d’Alexandrie vers 300 av JC. Les statuettes de chattes mères retrouvées sont souvent associées à des enfants. Bastet/ Boubastis est en effet une divinité de la maternité et des enfants.