Le pastoralisme français à l’horizon 2035

publié le 25 janvier 2021

Aujourd’hui encore bien présent et soutenu économiquement, il doit faire face à divers défis : baisse de la consommation de viande, impacts du changement climatique sur les ressources en herbe, concurrence pour l’usage du foncier, attractivité déclinante du métier de berger, incertitudes sur l’avenir de la PAC, prédation par le loup sur les troupeaux, etc. Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a commandé une étude prospective sur l’avenir du pastoralisme français d’ici 2035. Cette note en présente les principaux enseignements. Pastoralisme 2035 (format pdf - 945.3 ko - 25/01/2021)